Ressources terminologiques en ligne

Le traduction technique nécessite impérativement des outils de recherche terminologique fiables et exhaustifs. Ils peuvent se présenter sous forme de ressources papier, de cd-rom, de bases de données locale ou en ligne, de mémoire de traduction, etc.
En raison de la spécialisation des domaines de traduction, le traducteur doit pouvoir trouver les équivalents en langue cible des termes de la langue source les plus pointus en un minimum de temps. Il doit donc savoir chercher (ou plutôt trouver) et analyser les résultats pour extraire le terme « miroir » adéquat. Les techniques peuvent être parfois très complexes et variées, je vais donc me limiter pour commencer aux sites principaux de bases de données terminologiques disponibles sur Intenet les plus répandus et les plus employés par les professionnels de la traduction.

Le Grand Dictionnaire Terminologique : 3 millions de termes français et anglais du vocabulaire industriel, scientifique et commercial, dans près de 2000 domaines spécialisés. Il contient des définitions, des synonymes, des notes explicatives et parfois des illustrations. Réalisé par l’Office de la langue québacois de la langue française, il est possible de configurer ses préférences de recherche (langues, domaines, affichage, etc.). En raison de son origine québecoise, il convient d’être prudent lors de l’exploitation des résultats destinés à un public français.

Inter Active Terminology for Europe (IATE) : base de données terminologique multilingue des institutions et agences de l’Union européenne. Plusieurs bases de données ont été fusionnées (dont Eurodicautom) pour regrouper 1,4 millions d’entrées. Ce portail est également personnalisable (langues, domaines) et permet d’obtenir d’excellents résultats lors des recherches de termes techniques (définitions, sources, degré de fiabilité).

Termium : base de données du bureau de la traduction du Canada (accès payant). 3,5 millions de termes proposés avec une terminologie « actuelle, rigoureuse et spécialisée ». Ce portail a également été rénové récemment et fournit de très bons résultats (définitions, domaines, etc.). Je l’ai trouvé particulièrement utile lors de recherches dans le domaine juridique. Comme pour le Grand Dictionnaire, les résultats doivent être vérifiés pour éviter tout emploi propre au français québecois lors de traductions destinés au public français.

Je viens de tester également le portail de Terminometro regroupant plusieurs bases de données et ressources terminologique en ligne. Vous pouvez ainsi, sur la même page, indiquer votre terme, cocher les langues sources et cibles et les sources (Grand dictionnaire, IATE, Logos, etc.), puis lancer votre recherche simultanée sur les différents sites. Vous obtenez ainsi plusieurs fenêtres de résultats pour le terme recherché. Ce type de portail est très intéressant et mérite d’être mentionné. Je vais le tester plus en détail mais j’avoue être déçu de ne pas pouvoir le faire fonctionner sur mon navigateur préféré (Opéra) et que l’affichage déclenche l’ouverture de plusieurs fenêtres. Néanmoins, il fonctionne avec les principales ressources et cela est déjà un exploit remarquable.

The following two tabs change content below.
Nicolas Gouyette is a freelance translator providing linguistic services, mainly English into French translation, for corporate and governmental organizations. His motto? Reliable, detail-oriented and on-time translations.

Latest posts by Nicolas Gouyette (see all)